Tybo.info, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé <plongée technique>

Fil des billets - Fil des commentaires

Projet Gombessa, c'est parti !!!

Salut à tous,

Ca y est, on est dans le vif du sujet, toute dernière ligne droite avant le départ pour un voyage dans le temps, à la recherche d'un fossile vivant le Coelacanthe.


Coelacanthe_Gombessa.jpg

5 semaines en Afrique du Sud pour plonger en quête de ce poisson mythique, le mettre en images et l'étudier.

Une expédition à suivre au jour le jour ici : http://www.coelacanthe-projet-gombessa.com/

A+
Tybo

Wreck in Corsica

Salut à tous,

Tout d’abord, félicitations à Dume pour son Trimix Hypoxique et un grand merci à lui pour ces supers plongées ! Le titre en anglais c'est juste pour faire te plaisir, Dume... je te laisse traduire en corse.
Je ne vais pas faire beaucoup de texte, laissons parler les photos.


Première plongée, le FIAT RS14 en face de Bastia.
Situé juste en face du port, dans le chenal de navigation des ferries, mieux vaut passer un coup de fil à la Capitainerie pour les prévenir et connaitre les horaires de départ et d'arrivée des bateaux.


20121207_Fiat_RS14_Pano.2.1.jpg

Il s'agit d'un hydravion de la seconde guerre mondiale.


20121207_Fiat_RS14_045.1.jpg

Très sombre au fond, le sédiment très fin, pas mal de particules en suspension, pas commode pour les photos.


20121207_Fiat_RS14_Pano.1.1.jpg

Donc il faut s'approcher et surtout ne pas bouger, les poses sont lentes !


20121207_Fiat_RS14_031.1.jpg

Très original ces flotteurs en l'air et pas mal de poissons quand même...


20121207_Fiat_RS14_013.1.jpg

L'empennage est assez imposant.



Deuxième plongée, moins profonde, à cause de la météo. On restera au sud de Bastia, la mer est trop forte vers le Cap Corse.
Ce sera donc la Barge Natali, coulée lors d'une "tentative" de tractage vers l'Italie.

20121208_Barge_Natali_004.1.jpg

L'épave n'est pas très vieille, mais déjà bien colonisée.


20121208_Barge_Natali_034.1.jpg

Un gros filet recouvre entièrement la barge


20121208_Barge_Natali_010.1.jpg

Pas mal de Tacauds un peu partout sur l'épave


20121208_Barge_Natali_042.1.jpg

Une très belle plongée, pleine de vie et dans de super conditions de visi et de luminosité.
Vraiment je me régalé sur cette épave qui pourtant ne paye pas de mine.


Troisième plongée, le B26 Maraudeur de Lavasina. La météo est beaucoup plus favorable, grand soleil en surface, mer calme, le pied !


20121209_B26_Lavasina_Pano.1.1.jpg

Très sombre au fond, difficile pour les vues d'ensemble.


20121209_B26_Lavasina_Pano.4.1.jpg

Le poste de pilotage, verrière ouverte pour quitter l'avion et quelques anthias curieux.


20121209_B26_Lavasina_Pano.3.1.jpg

Juste derrière, le coin du radio et du navigateur, je pense... rustique la déco.


20121209_B26_Lavasina_066.jpg

Une toute petite partie de l'armement du B26, en plus la tourelle sur le toit, la mitrailleuse de queue et deux dans l'axe du fuselage.


20121209_B26_Lavasina_Pano.2.1.jpg

Une petite vue rapprochée avant de quitter cette superbe épave

Cette épave est vraiment en super état de conservation. Toute les balles de 12.7 on déjà été volées, c'est dommage. Mais on a encore l'impression de plonger sur un avion qui pourrait redécoller !

ce séjour Corse à été un régal, les plongées superbe et dans des conditions météo très bonnes, on est quand même en décembre !


20121207_Fiat_RS14_061.0.jpg

Les protagonistes, en recycleur rEvo bien sur !



A+
Tybo


Et pour les Tekkies, les profils :

profil plongée Fiat RS14 Bastia profil plongée Barge Natali Basti profil plongée B26 Marauder lavasina

Un petit bout de tôle...

Bonjour à tous,

ça faisait un bout de temps que ce petit "WK" en plein milieu de la baie de Sanary me titillait...

Presse-papiers-1.jpg
Nico mon p'tit pote étant dans le coin pour quelques jours, c'est occase d'aller y jeter un petit coup d’œil. Et puis c'est qu'il a besoin de se dérouiller un peu le jeune fonctionnaire...

On prend donc le rEvo au Tx15/30 pour moi et un bon vieux Bi12 d'air pour Nico, le point GPS approximatif à partir de la carto, un bon dévidoir et en avant !
55m au sable, je frappe le dévidoir sur le mouillage, déroule une bonne cinquantaine de mètre et c'est partit pour une belle chèvre. Ça prend du temps de faire 360°... et à la fin du tour, rien...
Il nous reste encore un peu de temps devant nous, on prend la direction d'un petit banc de poisson en espérant qu'il soit au dessus de quelques chose et... bingo !
Les quelques tôles sont là.
Pas vraiment un bateau, mais de la féraille quand même.

IMG_0296.2.jpg
Ca me fait penser à une grosse chaudière... un gros pointu à vapeur ?

IMG_0287.1.jpg
on prend le temps de lancer un parachute pour pouvoir prendre le point GPS précis une fois de retour en surface et il est grand temps de remonter. Surtout qu'il faut encore rejoindre le mouillage à presque 100m de là, gonfler le parachute pour aider à remonter le mouillage.
Arrivé à 18m, Nico à 80' de palier affichées à son ordi... long, long... pourquoi on arrive jamais à se faire un plongée cool ensemble ?

IMG_0306.1.jpg
Un peu d'Oxy à 6m pour accélérer quand même !


Et comme on n'en a pas encore assez, on va aller se faire la pierre du Jas à la tombée de la nuit. Pas de photos, Nico reprend le rEvo en main, je reste alerte, au cas où.
Mais c'est top Jas de nuit, quelle ambiance ! Et puis tout le monde est là, les mérous, les galathées en sortie...


Le lendemain matin, parce qu'on est pas là que pour plonger sur des rognures... valeur sûre, le P38 Lightning dans la baie de La Ciotat.

Panorama_sans_titre2.jpg
A deux recycleurs dessus, c'est le pied ! La faune est Zen...

IMG_0330.1.jpg
mais on est bien obligé de les embêter un peu...

IMG_0335.1.jpg
Bien content d'avoir fait ces plongées et encore plus de les avoir faites avec mon p'tit pote !

A+
Tybo

Expérience Lotoise

Salut,

Bon avec beaucoup de retard, mais vieux vaut tard que jamais comme on dis !

Donc suite à notre aventure à Bourg Saint Andréol, je me suis dis qu'il serait quand même beaucoup plus raisonnable de se former sérieusement à la plongée sous terre avant de continuer.

Donc contact pris avec Frank Vasseur, pour une semaine de formation.

Je retrouve Frank chez lui à Vendargues, puis direction le Lot pour une arrivée de nuit au Gite du Moulin du Saut pour un accueil au top.
Au programme de la semaine, Saint Sauveur, le Ressel, Cabouy, re le Ressel et Landenouse pour finir.

IMG_0464.1.jpg

Le Ressel, une classique, mais tellement belle !


Exercices de fils, nouvelles procédures, les spécificité de ce nouveau milieu, passionnant !

IMG_0417.4.jpg

Retour en partage de gaz.


Super formation, exactement ce que j'en attendais. Je me sens pret pour de nouvelles aventures sous-terraine, mais en toute connaissance de cause maintenant !

IMG_0537.1.jpg
Mieux que de long discours, des images. Merci Fredo pour le modèle et l'éclairage, Frank pour le flash déporté et nous avoir ammener dans ces résurgences superbes !

Pourquoi il faut plonger en recycleur !!!

Prenons l'exemple de cette plongée :

20120126_Lampes.jpg
J'ai utilisé pour réaliser cette plongée mon recycleur rEvo et donc consommé :

70 bar de diluant 15/30, qui est un héliair soit 62 bar d'HE et le complément à l'air jusqu'à 210 bar, le tout dans une 3 L donc 186 L.

70 bar d'O2 toujours dans une 3 L donc 210 L

150' de plongée, presque 3h, comptons une cartouche complète soit 1,35kg de chaux


Imaginons maintenant que je veuille faire la même chose en circuit ouvert :

Simulons donc une plongée de 49' à 60m (c'est environ ma profondeur moyenne sur mon temps fond). Pour cela j'utilise MV-plan :
Réglons les préférences pour coller à mon profil, et je ne suis pas méchant sur les consos !

preferences.jpg
On simule donc notre plongée :

RT.jpg

On peut discuter le choix des gaz mais ça ne changera de toute façon par grand chose au final. Et ces gaz standards permettent de pas trop mal équilibrer les consos sur chaque bloc embarqué.

On aurait donc utilisé pour cette même plongée :

Trimix 20/30 : 5306.9 L
soit 1592 L d'HE + 398 L d'O2 + AIR

Nitrox 50 : 982.8 L
soit 368 L d'O2

Nitrox 99 : 802.1 L
soit 802.1 L d'O2, mais on s'en serait douté ;-)

Ces calculs ne prennent en compte AUCUNE marge de sécurité, il est donc bien sûr hors de question de réaliser cette plongée en n’emmenant que cette quantité de gaz. Mais ce qui nous intéresse là est uniquement la partie utilisée, le gaz restant pouvant être complété pour une future plongée.
Mais cela impose quand même presque 8000 L de gaz fond avec la règle des tiers soit 221 bar dans un BI-18 !!!

Passons à la caisse maintenant et oui c'est pas gratuit tout ça :

tarifs des consommables (pris chez Azur Plongée où je me fournit):
He = 40 € / 1000 L
O2 = 30 €/ 1000 L
Chaux = 100 € / 20 KG


Version recycleur rEvo
He = (186 / 1000) x 40 = 7.44 €
O2 = (210 / 1000) x 30 = 6.30 €
chaux = (1.35 / 20) x 100 = 6.75 €
TOTAL = 20.49 €

Version Circuit Ouvert
He = (1 592/ 1000) x 40 = 63.68 €
O2 = ((398+368+802) / 1000) x 30 = 47.04 €
TOTAL = 110.72 €


Réaliser cette immersion en recycleur a donc permis d'économiser 90€ sur cette plongée.

Pour un plongeur trimix normoxique en une centaine de plongée, le cout d'achat de la machine est rentabilisé.
Mais en plus :
Il a économisé des heures et des heures de gonflages : 2 x 3 L -VS- 2 x 18 L + 2 x 7L
Il a économisé quelques séances de kiné : rappelons que le rEvo prêt à plonger pèse 30kg, incluant mon lest pour mon étanche ! Alors qu'un BI-18 Faber (léger donc) pèse 2 x 20 + robinet + détendeurs + stab + lest > 50Kg !!!
Il a économisé quelques coups de palmes : question encombrement entre le rEvo III mini et un Bi-18, ya pas photo !

J'ai pris pour cette exemple une plongée Trimix normoxique réalisée au Centre de Plongée de Sanary
La profondeur est raisonnable et donc le pourcentage d'hélium dans le mélange fond aussi. Imaginez la même chose à 100m avec 50% voir plus d'hélium dans le mélange !!! Vous pouvez sortir la planche à billet... à moins de ne pas gaspiller tout ce bon Hélium en bulles #001

J'espère que ça vous donnera une bonne raison de passer au recycleur ou au moins de faire un essai.
Parce qu'il y a bien d'autres avantages et ce quelque que soit la plongée :

  • pas de bulles donc c'est le vrai "monde du silence"
  • la faune s'approche, imaginer un agachon de 45' !
  • on respire un gaz chaud et humide
  • on respire comme on veut, plus de variation de flottabilité, ni de consommation !

bref on est comme un poisson dans l'eau !


A+
Tybo

Le Nitrox, parce que je le vaut bien,

Le NITROX est de l'air enrichi en oxygène, donc appauvri en azote. Ceci évite de trop saturer lors de la plongée et donc s'adresse à un public très varié, quelques soit leurs objectifs en plongée :

  • pour le plongeur débutant, le Nitrox augmente la durée de plongée sans palier
  • pour le plongeur confirmé, le Nitrox diminue la durée des paliers
  • pour l'explorateur, le Nitrox augmente le temps au fond pour une même décompression
  • pour les jours sans, le Nitrox diminue le risque d'accident de décompression
  • pour les séjours enchaînant les plongées, le Nitrox diminue la fatigue post-plongée

AIR_VS_Nitrox.png

Tout se passe comme si le Nitrox nous permettait de remonter virtuellement de quelques mètres : du profil Bleu au profil Vert !