Tybo.info, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé <Environnement>

Fil des billets - Fil des commentaires

rEcycleur et recyclage

Salut à tous,

Rien à voir avec la plongée... quoi que...
C'est l’hiver, on sèche, un peu, mais pas trop quand même. En tout cas c'est l'occasion de discuter d'un sujet intéressant, pour une fois ;-)))

recyclagePile.pngJe pense que comme moi et tous les plongeurs recycleurs, vous utilisez pas mal de piles, non ?
Sur le rEvo en tout cas, trois sources d'énergie :
 - la pile 3.6v lithium qui alimente le Shearwater Predator
 - la pile 9v de la BatriBox qui alimente le solénoïde pour l'électronique standard, mais qui alimente en plus les électroniques des cassettes et de chaque faux-poumon avec le système rMS.
 - les piles CR2450, deux par rEvoDream.

Même si le rEvo est plutôt économe en énergie : 250h de plongée pour les rEvoDream ; >50h pour le Shearwater ; pour la 9v ça dépend beaucoup de l'utilisation qu'on en fait entre 25h et très beaucoup... N'empêche, faut bien remplacer ces piles de temps en temps.

Et ces petites piles sont pas vraiment Ecofriendly, c'est le moins qu'on puisse dire : plomb, mercure, cadmium, zinc, lithium, nickel... pas des substances qu'on a envie de retrouver dans l'environnement !

Alors, ne jetez pas ces piles avec vos déchets ménager, elles seront très probablement enfouies et pourront alors tranquillement se dégrader et relâcher progressivement tous leurs polluants. Depuis 2001, tout vendeur de piles est tenu de proposer une solution de récupération pour vos piles usagées. Malgré cela, seul 1/3 des piles sont recyclées, alors participez à leur collecte, ramenez les !

Privilégiez les piles rechargeables, difficile pour le recycleur, elles n'ont pas les performances nécessaires, mais pour vos éclairages, flashs et autre, pensez-y !

Personnellement j'ai cette petite boite à coté de ma poubelle, bien pratique pour la collecte et quand elle est pleine, suffit de penser à la prendre en allant faire ses courses.

Batribox.png

Allez, A+

Tybo

Mission Environnement Marin Corse

Etude du coralligène profond

Pendant près de deux mois, j'ai participé à plusieurs missions en environnement marin en Corse avec le bureau d'études Andromède océanologie. Deux belles et enrichissantes missions se sont succédées Tout d'abord la mise en place d'un réseau de suivi du coralligène RECOR tout autour de l'île couplé avec de la télémétrie acoustique pour définir la limite inférieure de l'herbier de Posidonie. Puis une analyse écologique pour la mise en place de Natura 2000 depuis le Cap Corse jusqu'à Ajaccio. J'ai aussi eu la belle opportunité de plonger dans la réserve marine de Scandola pour réaliser la cartographie des habitats sous marins. Au total c'est 106 plongées entre 0 et 89 m de profondeur.

De nombreuses observations naturalistes inoubliables : des colonies de corail rouge impressionnantes et leurs porcelaines Pseudosimnia carnea, le crabe Homola barbata avec son éponge sur le dos, des éponges encroutantes géantes Haliclona poecillastroides, des buissons de corail noir Antipates sp sur le tombant des corailleurs ou encore le labre profond Ctenolabrus palloni.

Le navire océanographique :-) Photo quadrat appétissant ! Photo quadrat pour l'étude du coralligène L'or rouge de Méditerranée

A+ Tybo