Tybo.info, le Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé <écologie sous-marine>

Fil des billets - Fil des commentaires

La photo du jour - 29 aout 2011

Salut,

Un œuf surement de Grande roussette ( Scyliorhinus stellaris ). Deux individus adultes ont été vus cette année par les plongeurs. Un sur la Merveilleuse (mais j'avais pas mon appareil photo grrrrr !) et un autre sur la Pierre à Christian. Un seul l'année dernière, mais à chaque fois des grandes roussettes.

Oeuf de roussette 1
La saison se calme, alors j'ai pu prendre le temps pour faire cette photo qui me démangeait depuis un bon bout de temps. J'avais fait pas mal d'essais avec le flash en variant à l’infini les orientations, mais jamais satisfaisant... Au final, c'est avec ma petite loupiote que ça fonctionne le mieux pour faire ressortir la transparence. Et puis elle est assez discrète pour ne pas être visible sur la photo. La prochaine fois, je fais ça avec un oeuf plus mature pour qu'on voit mieux la roussette.

Fétus de roussette
On distingue bien la jeune roussette en développement, la tête, l'œil, la chorde (la future colonne vertébrale), et un bout du cordon qui la relie au vitellus (non ce n'est pas un garçon ;-))) Le développement de l'embryon dure 8 à 9 mois. A terme, la jeune roussette mesurera 10 à 16cm avant de s'extirper de la capsule par l'une de ses extrémités. Elle vivra ensuite environ 19 ans et atteindra sa maturité sexuelle à l'age de 4 ans ou 77-79cm. La femelle pond 9 à 41 œuf par an.

Comme beaucoup de requins, la Grande roussette est classé rouge sur la liste IUCN à cause de la sur-pêche notamment au chalut.

A+
Tybo

La photo du jour - 25 aout 2011

Salut,

Une petite photo d'un Crénilabre ocellé (Symphodus ocellatus).
Cette espèce présente trois livrées différentes. Une pour le mâle (sur cette photo) une pour la femelle beaucoup plus terne et une phase avec une livrée orangée. Mais les trois présentent l'ocelle caractéristique de cette espèce.

Symphodus ocellatus

Cette espèce se démarque aussi par son comportement reproductif. Au printemps et au début de l'été les mâles construisent un nid d'algues ou les femelles viendront déposer leurs œufs. Nid qu'il protègera ensuite jusqu’à éclosion des œufs pour le début de la phase pélagique des larves.

Symphodus ocellatus nid


A+ Tybo

la photo du jour - 30 juillet 2011

Salut,

Ça y est le beau temps est de retour, la température estivale de l'eau aussi, c'est trop bon et ça permet de retrouver tous nos sites !
Ce matin sur les Basses Moulinières, j'ai loupé le Dentis et les mérous, mais j'ai trouvé un sujet qui bouge beaucoup moins et qu'on peut approcher plus tranquillement ;-)
Une belle crevette d'anémone (Periclimenes aegylios) !


Crevette anémone


La crevette que l'on trouve communément dans les anémones par chez nous est Periclimenes amethysteus (en bas à gauche). Periclimenes aegylios s'en distingue par un dessin dorsal en V beaucoup plus long et des ponctuations bleues foncées sur le céphalothorax (l'avant de l'animal quoi...).
Une troisième espèce de crevette d'anémone existe en Méditerranée, Periclimenes scriptus qui est plus transparente et strictement inféodée à l'anémone Condylactis aurantiaca. (en bas à droite)

periclimenes amethysteus Periclimenes scriptus




A+ Tybo